Portugal / Açores : 25 Avril / 13 Mai 2016

Lisbonne

Cette année, un voyage en deux temps. Une partie sur le continent pour découvrir la capitale du Portugal et ses alentours. L'autre au coeur de l'océan Atlantique, sur la plus grande île de l'archipel des Acores, Sao Miguel.

Un peu de géographie pour situer les Acores, qui ne sont pas encore au grand palmarés touristique:

Lisbonne

Lisbonne et ses alentours en deux fois trois jours ; il n'y a que l'embarras du choix. Ci-dessous les quartiers visités:

25/04 Du Nord au Centre: Le parc et musée Gulbenkian est un endroit agréable à visiter qui présente une collection variée entre tapisseries, meubles, poteries, bijoux, et peintures de différents lieux et époques. Au départ de ce parc, nous sommes descendus vers le centre ville en traversant le grand Parque Eduardo VII, puis en déambulant dans le quartier du Rato avec une pause sur la place populaire de Praça das Amoreiras (pour faire du toboggan). Direction ensuite le Miradouro Sao Pedro de Alcantara pour une vue sur la ville avant de descendre au niveau du centre ville et de la gare du Rossio.

26/04 Parc des Nations / Baixa-Rossio: Cap au nord-Est de la ville dans le moderne Parc des Nations. Au programme: le grand aquarium, pour les enfants et les parents, une balade le long du Tage avec vue sur le pont Vasco de Gama et des centres commerciaux avec food court en terrasse au dernier étage. Pour l'après-midi, on rejoint le centre ville pour un verre sur la Praçà do commercio et une balade jusqu'à la gare Cais do Sodré.

27/04 Cascais / Belem: On se rend en train jusqu'à Estoril (30min environ depuis la gare Cais do Sodré) puis on longe la mer à pied jusqu'à Cascais. Caiscais, c'est deux belles plages, une petite ville pleine de restaurants, snacks, et magasins de souvenirs et d'articles de plage. La mer est encore fraîche à cette saison, mais après un plat de morue grillée, c'est l'occasion pour Alice de jouer dans le sable. Au retour, on s'arrête à Belem qui est sur la même ligne de train pour visiter le monastère des Hiéronymites et au passage, goûter les fameux Pasteis de Nata si réputés ici (impossible de louper la seule patisserie où il y a la queue dehors (mais c'est rapide) à coté du monastère, et on confirme que ce sont les meilleurs que l'on ait mangés durant notre séjour au portugal).

28/04 Chateau de Queluz: Sur la ligne de train en direction du Sintra, on s'arrête à Queluz pour visiter le parc et le chateau. Jolie visite même si les jardins sont un peu en défrichage en vue de l'ouverture prochaine de la haute saison.

12/05 Chiado: Le temps est maussade et la fatigue du voyage de la veille depuis les Acores se fait sentir ; notre visite du Chiado se résume surtout au fameux Largo do Carmo et à la vue sur la ville depuis la passerelle juste derrière, le tout accompagné de pauses cafés, glaces, restau.

13/05 Graça / Alfama: On part optimistes en direction des quartiers pentus de l'est de la ville mais la pluie nous rattrape. On pourra quand même admirer les nombreux points de vue depuis Graça, visiter le monastère Sao Vicente de Fora et sa collection originale d'azulejos sur le thème des fables de la fontaine, et parcourir le célèbre Castelo Sao Jorge parmi les foules (la haute saison a commencé !)

14/05 Cacilhas / Belem: Pour notre dernier jour dans la capitale, on traverse le Tage direction Cacilhas pour visiter un ancien trois mâts qui parcourait la route des Indes, entièrement renové et transformé en musée. Puis, on retourne à Belem car le temps nous avait manqué la première fois. Le musée des Carosses est plutôt original. La tour de Belem est prise d'assaut ; on ne visitera que le bas car pour monter il faut patienter plus d'une heure.

Astuces Les Sacs sur Pattes

- Lisbonne est à la fois un paradis ou un cauchemar pour ceux qui voyagent avec de jeunes enfants : il y a des aires de jeux à tous les coins de rue ! Parfait pour une petite pause, mais il faut ruser pour les éviter quand on veut aller ailleurs !

- Le marché (en face de la gare Cais do Sodré) est un endroit très sympa pour manger, prendre un verre, ou un snack. Il y a des stands pour tous les goûts. Par contre, heures de pointes à éviter. Pour un apéro à 18h, c'est parfait. Pour déjeuner à 13h, cela devient tout de suite plus compliqué.

Sintra

Sintra est un lieu singulier qui concentre palais, chateaux, parcs, et promenades dans des styles très différents. Beaucoup visitent l'ensemble en une longue journée depuis Lisbonne. Nous avons décidé d'y passer quelques jours, sans regret, car c'est un endroit plein de surprises, à l'image de la petite maison à la déco farfelue dans laquelle nous nous sommes installés.

29/04 Palacio et parque da Pena: On utilise le bus touristique pour rejoindre l'entrée haute du Parc. S'ouvre alors à nous un palais trés coloré dont l'extérieur et les terrasses sont aussi intéressantes à visiter que l'intérieur, mais surtout un grand parc sur plusieurs collines avec forêts, jardins, étangs, serres, chalets, ferme, ponts, ... bref de quoi se balader toute la journée. Alice, tranquille à l'ombre des arbres, dort 2h dans son sac à dos (il faut dire qu'elle nous a piqué la moitié du jambon lors du pique-nique) et se réveille juste à temps pour voir les lapins, les chèvres et les canards. Attention, pour rentrer avec le bus touristique, mieux vaut choisir un stop où des gens descendent (castelos dos mouros ou entrée du parc), car en voulant partir du bas du parc nous avons vu passer trois bus pleins devant nous avant de nous décider à remonter un peu à pied.

30/04 Castelos dos mouros: Cette fois, on part à pied depuis le centre de Sintra. La montée est raide mais ce n'est pas très long et le chemin fait de petits escaliers entre les ruelles puis entre les arbres est sympa. On peut faire le tour du chateau par les remparts, avec une belle vue sur la vallée et sur le palacio da pena. On redescend par une autre voie, en traversant un grand parc tout en pente et en zigzags.

01/05 Palacio national et Palacio da regaleira: Le palais national se trouve sur la place principale de la ville, sur laquelle on a passé toutes nos fins d'après-midis en goûtant les gateaux spéciaux du coin. On commence par les jardins, plutôt deserts et pas encore en activité. A l'intérieur, il faut éviter les groupes de 50 personnes qui bloquent le passage. Le palacio da regaleira est surtout intéressant pour son parc, plein de surprises, avec des tunnels souterrains, des tours, des mini-châteaux, à découvrir un peu partout.

Astuces Les Sacs sur Pattes

- Oubliez la poussette, porte-bébé indispensable, même en ville car tout est en pente (attention quand même dans les souterrains du palacio da regaleira, le sac à dos ne passe pas partout).

- La place du palais national est parfaite pour goûter les spécialités sucrées du coin en plein air (gâteaux au fromage et cannelle, et gâteaux aux amandes). Il y a des patisseries autour et plus de bancs libres que sur les terrasses des cafés. On vote quand même surtout pour le fromage de brebis du coin qui a fourni tous nos piques-niques.

Sao Miguel

Nous avons fait le tour de l'île en une dizaine de jours, en partie en bus, en partie en voiture:

02/05: Voyage en avion depuis Lisbonne. Il y a environ 2h de vol. Nous rejoignons Ponta Delgada, la capitale de l'île en début d'après-midi. C'est la fête de la mer et les places et rues principales sont animées de concerts, manèges, vendeurs de glaces et de babioles.

03/05 Ponta Delgada: On prend la journée pour visiter la ville et ses jardins. Le jardin romantique est très beau pour se promener, avec des espèces venues de tous les pays (il faut croire que tout pousse dans ce climat: il fait 17°C de jour comme de nuit en ce début Mai) et des recoins originaux un peu partout où se cachent les jeunes du collège d'à coté. Il y a aussi un toboggan qu'Alice peut monter et descendre seule, ... suffisament rare pour qu'on revienne deux fois dans la journée. Le jardin botanique est plus sobre mais aussi très joli. Le centre ville, c'est deux places et un front de mer agréable. On en a déjà vu l'essentiel la veille mais les marchands de glaces sont toujours là !

4/05 Remedios et Lagoa: Programme du jour, PRC37SMI (voir astuces), soit la randonnée des tunnels, et le musée des volcans. On prend un bus pour Remedios, un tout petit village à une trentaine de minute de Ponta Delgada. C'est une randonnée de 7km qui traverse des champs et une forêt et surtout des tunnels avec d'anciennes conduites d'eau (un peu sport pour passer avec le porte-bébé mais pas impossible). Pour nous confirmer que tout pousse aux acores, on trouve des palmiers à coté de sapins. L'aire de pique-nique du village, très bien aménagée (pour ceux qui veulent faire un barbecue tout est là), nous attend pour récupérer. On ne traîne pas trop quand même car le bus retour ne passe que toutes les 3h et on file en direction de Lagoa où on s'arrête pour visiter le centre volcanologique. Il n'y a pas foule, et nous avons droit à une visite privée de l'exposition, très instructive, et intéressante à faire en début de voyage aux Acores car elle nous renseigne sur la formation de l'archipel et les différents types de volcans sur l'île.

05/05 Furnas: On quitte Ponta Delgada en bus pour rejoindre Furnas. Il y a 1h30 de trajet (attention pour les plus sensibles, ça tourne et ça monte). Le temps de s'installer (offre de logement plutôt limitée à Furnas, c'est le seul coin où nous n'avons pas trouvé de airbnb et il y a peu d'hotêls abordables) et de manger (les spécialités du coin sont du poisson ou de la viande cuite à la vapeur volcanique), et on part passer l'après-midi dans le parc Terra Nostra. Il y a de quoi faire, le parc est entendu et contient divers jardins, forêts, étangs, et surtout un grand bassin d'eau chaude et marron (à cause de sa teneur en fer) où l'on peut se baigner. On aurait presque trop chaud dans cette baignoire géante...

06/05 Furnas: Par une savante combinaison des sentiers de randonnée du coin, on s'est concocté notre tour. Depuis le centre de Furnas, on rejoint le lac, puis on monte à travers la forêt jusqu'au belvédère (où les cars de touristes venus prendre une photo nous rattrapent). On redescend par une autre forêt pour rejoindre à nouveau les foules au bord du lac, au niveau des geysers. Après un pique-nique entre deux averses, on passe l'après-midi à récuperer dans d'autres sources d'eau chaude dans le village. Le coin est presque aménagé comme une piscine en plein air, à la différence près que l'eau des piscines est plus chaude qu'un bain!

07/05 Faial da Terra / Côte Est / Cha : A partir de là, on poursuit le voyage en voiture de location. Ce n'est pas impossible de tout faire en bus, mais la suite nous paraissait compliquée (plus les villages sont petits, moins les passages sont fréquents). On quitte donc Furnas pour un premier stop à Faial da Terra où on prend un petit sentier de randonnée qui nous mène à une grande cascade parfaite pour la pause pique-nique du jour. Dans l'après-midi, on longe la côte Est et Nord en essayant que nos stops pour les points de vue coincident avec la fin des averses. Montagnes, falaises et océan constituent le paysage. Finalement, c'est sous le soleil qu'on visitera les plantations de thé Cha Gorreana (seul thé produit en Europe). Pour l'occasion, on déguste le thé avec une bonne glace, avant de rejoindre Ribeira Grande, notre prochain stop.

08/05 Ribeira Grande / Caldeira Velha / Lagoa do Fogo : Le temps est venteux et pluvieux mais on part optimistes pour visiter Ribeira Grande. On se rend vite compte qu'il n'y a absolument rien à voir en dehors des longues et larges plages de sable qui seraient certainement agréables par une météo différente. Le lac de Fogo a plusieurs points de vue que l'on rejoint en voiture pour admirer le paysage entre deux coups de vent. On ne va pas le voir de plus près et on se dirige vers les sources chaudes de Caldeira Velha. Ouf, à l'abri du vent et avec quelques rayons de soleil, le petit bassin chaud au milieu de la forêt fait fureur. Etrange, personne n'a choisi ce jour-là le bassin plus froid de l'autre coté du site. Au retour, pause par la "cascade d'eau" de caldeira velha pour se dégourdir les jambes.

09/05 Fenais de Ajuda : L'objectif du jour est de rejoindre Sete Cidades mais l'île n'étant pas grande, on repart d'abord en arrière pour faire une randonnée sur la côte Nord au niveau de Fenais de Ajuda. Très belle balade avec falaises, vues sur l'océan, "cascade d'eau", passages en forêts, et même un improbable toboggan en haut d'une falaise. On pique-nique avant de reprendre la route le long de la côte avec quelques pauses pour admirer la vue. L'une d'elle a bien failli nous couter la voiture puisqu'en voulant suivre le GPS pour sortir d'un petit village, nous nous sommes retrouvés à devoir faire demi-tour dans un cul-de-sac face à un escalier dans une pente à 45°. On rejoint quand même Sete Cidades en début de soirée.

10/05 Mosteiros / Ponta da Ferraria: On part admirer les plages et les piscines naturelles de Mosteiros. Les vagues sont au rendez-vous et il semble que le soleil allume uniquement cette petite pointe de l'île. On passera l'après-midi sur le site de Ponta Da Ferraria. Là aussi piscines naturelles (qui nous paraissent bien dangereuses avec les vagues puissantes et une simple corde pour se tenir et ne pas s'écraser contre les rochers ; aucun baigneur n'a pu nous prouver le contraire), et une piscine d'eau chaude naturelle, avec des parois bien moins naturelles mais dans laquelle on a vraiment pu se baigner.

11/05 Sete Cidades : On a gardé le clou du spectacle, l'image de toutes les cartes postales, pour le dernier jour. Rendez-vous donc avec les lagoa verde et lagoa azul de Sete Cidades. Le site est effectivement très joli, mais le reste de l'île vaut tout autant le détour. On tente une dernière randonnée vers de petits lacs annexes mais le vent et le brouillard nous font renoncer à mi-chemin. Cela laisse le temps à Alice de profiter une dernière fois du grand parc de jeux de Sete Cidades (c'était la crise, pas de toboggan depuis Ponta Delgada), avant que l'on file à l'aéroport prendre l'avion pour Lisbonne.

Astuces Les Sacs sur Pattes

- Les sentiers de randonnées de l'île sont très bien documentés sur le site http://sentiers.visitazores.com/fr avec un numero et une fiche A4 récapitulative pour chaque balade. On peut ensuite combiner à sa guise et même télécharger les traces GPS.

- Horaires et lignes de bus sur http://www.smigueltransportes.com. Contrairement à ce que l'on avait pu lire avant de partir, ils sont plutôt bien respectés, au moins au départ de Ponta Delgada (c'est vrai que les stops intermédiaires sont plus aléatoires).

- Ne pas venir si vous n'aimez pas les montagnes, l'île en est recouverte et est beaucoup plus adaptée aux randonneurs qu'aux amateurs de plage.